Remaniement : derrière les apparences…

Quand une personne meurt quelque part, une personne naît ailleurs.

Alors que la crédibilité politique de MAM est à l’agonie, celle de Juppé est au plus haut dans le ciel, côtoyant les avions. Et pourtant, leurs attitudes ne collent pas à leur statut actuel. Depuis son licenciement, on a vu MAM toute heureuse devant les caméras. Souriante, voire folichonne, elle affirme avec persévérance son bonheur de prendre des vacances, de « s’occuper d’elle ». Vous avez dit pitié ?

Juppé, lui, n’a pas sorti un sourire depuis noël 82, alors la comparaison est difficile. Mais derrière ses lèvres pincées, on peut l’entendre murmurer : « Allez merci, bisous Michèle ».

A.D.    (photo : MEDEF)
Arthur Deshayes
Publicités