Le centre historique de Naples, entre agitation et sérénité

Plongez-vous le temps d’un week-end dans l’atmosphère méditerranéenne de Naples. Laissez-vous surprendre par le charme de cette ville grouillante et fascinante. Entre agitation et douceur de vivre, c’est en son « ventre » que cette cité millénaire est la plus authentique et regorge de trésors historiques.

« Dieu se baladait avec son baluchon sur la Terre. Il déposa à Paris la Tour Eiffel, donna à New-York sa Statue de la Liberté. Mais quand il arriva à Naples, son sac se déchira et la ville fut inondée des plus beaux monuments » nous raconte avec le sourire Angelo, un jeune Napolitain. Naples est rieuse, surprenante et méconnue. Car quand on pense à elle, on se dit « Camorra » (la mafia locale), façades colorées, linge qui sèche dans les ruelles, gamins qui jouent au foot sur des placettes étroites… Des clichés qui nous feraient presque oublier que Naples est une ville millénaire qui porte encore la marque de siècles d’Histoire et de conquêtes. Comme un millefeuille, la ville a gardé les traces de ses envahisseurs successifs qui lui ont laissé de nombreux chefs-d’œuvre. En arpentant le centre historique, vous découvrirez, souvent par hasard, ces petites merveilles.

La rue animée de San Gregorio Armeno devient un lieu incontournable en hiver car on y trouve les crèches les plus originales et délirantes d’Italie.

De l’agitation méditerranéenne…

En empruntant la via centrale San Biagio dei Librai vous serez immergé dans la vie napolitaine. C’est un festival de couleurs et d’odeurs ! Les scooters vous réveillent et les marchands de fruits et légumes vous invitent en napolitain à déguster leurs produits. Dans ce quartier populaire et animé, c’est l’esprit méditerranéen à l’état brut. Pour quelques euros, on grignote une pizza margherita (l’incontournable pizza, née ici) ou d’excellentes frittattine (des petites boulettes panées garnies de riz ou de spaghetti, mozzarella, tomates… Un régal !) avant d’aller déambuler dans la via San Gregorio Armeno. Cette rue artisanale est connue pour ses crèches surprenantes qui passionnent les Italiens à l’approche de Noël. On y trouve des santons traditionnels mais aussi des figurines d’actualité. En ce moment, Obama, le Prince William et son épouse Catherine font fureur !

Fruits et légumes dans une petite ruelle du centre historique.

… à la sérénité des lieux sacrés

En descendant la rue vous tomberez sur l’église San Gregorio Armeno. Si l’entrée triste ne paye pas de mine, il faut absolument pousser les portes de ce petit bijou d’architecture baroque. Les passionnés d’Histoire de l’art pourront se diriger vers l’église d’Angelo a Nilo qui renferme un bas-relief de Donatello. Ensuite, amoureux ou pas de l’art sacré, il faut absolument se rendre au cloître de Santa Chiara. Si l’église gothique est d’une simplicité un peu décevante, le cloître en revanche est d’une beauté à couper le souffle. Quatre couloirs, dont les murs sont recouverts de fresques, sont surmontés de voûtes gothiques. Ils entourent un superbe jardin fleuri. Au centre du patio, il y a des piliers recouverts de majoliques colorées (céramiques italiennes de la Renaissance). Ces piliers servent encore en partie à soutenir des pergolas fleuries. Au milieu des orangers, citronniers et rosiers, ce havre de paix permet de se détendre avant de retrouver l’agitation de la ville.

Les majoliques du Cloître de Santa Chiara ressortent sur le vert des orangers.

A la découverte de la Citadelle du Pouvoir

On descend facilement à pied vers cette zone proche du port où se concentrent de nombreux édifices qui font la fierté des Napolitains. Vous pouvez faire du shopping dans la très belle Galleria Umberto I°. Composée d’immenses voûtes et d’un dôme de verre, cette galerie lumineuse n’a rien à envier à la célèbre galerie milanaise. En poursuivant votre chemin vers la mer, arrêtez-vous au Castel Nuovo, également appelé Maschio Angioino car il fut fondé en 1279 par Charles Ier d’Anjou. Tout près de cet édifice, vous apercevrez la façade rouge flamboyante du Palazzo Reale qui a accueilli de nombreux souverains. Le musée du palais permet de découvrir la splendeur de ses intérieurs et du mobilier d’époque. Après la visite, il faut s’offrir une pause gourmande à Gambrinus. Gabriele D’Annunzio ou Giuseppe Verdi seraient venus travailler dans ce café style Art Nouveau. Vous y dégusterez un délicieux cappuccino et d’excellentes pâtisseries napolitaines comme les sfogliatelle (petits cônes de pâte feuilletée fourrés à la ricotta et aux fruits secs). En sortant, ne ratez pas la Piazza del Plebiscito, place semi-circulaire très appréciée des Napolitains. On peut ensuite faire une belle balade le long du littoral. C’est ici, en apercevant la ville entre le feu du Vésuve et la sérénité de la Méditerranée, que l’on comprend pourquoi Naples est une terre de contrastes chaleureuse et envoûtante.

C’est sur la Piazza del Plebiscito que de nombreux jeunes mariés napolitains viennent prendre leurs photos de mariage ! (Photos Valentine Patry)

Valentine Patry (www.lepetitjournal.com/Turin) vendredi 10 juin 2011

Nos bonnes adresses

Pour déguster des pâtisseries de Campanie : Caffè Gambrinus  Via Chiaia, 1 – Pour se laisser tenter par des babas au rhum et au limoncello, des sfogliatelle ou des pastiere ou encore Scaturchio, piazza San Domenico Maggiore 19.

Pour manger la pizza napolitaine, la Margherita : Pizzeria Sorbillo Via dei tribunali, 32.

Pour dormir : Bed and Breakfast Medea Via San Giovanni Maggiore Pignatelli, 48 – Chambres spacieuses et confortables en plein cœur historique. Entre 40 et 90 euros, elles disposent d’une terrasse très agréable qui donne sur l’église de Santa Chiara.

Les lieux incontournables à visiter : Cloître de Santa Chiara (Via Santa Chiara, 49) – Castel Nuovo (Via Vittorio Emanuele) – Palazzo Reale (Piazza del Plebiscito, 1) – Galleria Umberto I°.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s